Jour 09 – Fushimi Inari Taisha

Par Ever

La fine équipe est désormais au complet et notre journée s’annonce chargée. Au programme ce matin Fushimi Inari Taisha que nous avons déjà fait hier (et que l’on referra) et ensuite nous irons à Nara.

Il est encore tôt mais avec le décalage horaire Gwénel et Lulu sont déjà réveillés… enfin surtout Gwénel. Rite d’initiation pour le petit déjeuner, je les emmène au 7/11 pour le ravitaillement. 

Première réaction de Lulu qui s’étonne du brouhaha et plisse les yeux “C’est quoi tout ce bruit ?!”. Imaginez de la musique style J-Pop et des pubs bien criantes 🙂 à 6h20 du matin, je comprends qu’on soit surprise et pas super ravie pour un réveil ! Gwénel fouille déjà les rayons et scanne tout le combini.

On prend tous ensemble le petit-déjeuner et l’on part pour Inari :

Accueilli par la Team Bioman (les grands-parents des Power Rangers pour les plus jeunes qui ne suivent pas), on a la chance d’arriver avant 7h00 donc très peu de monde (je vais avoir la paix pour mes photos…).

Un article est en préparation pour vous décrire le sanctuaire (horizon de publication 2025). Pour ce matin, je vous montre notre parcours en images et comme vous pouvez le voir le ciel bleu et le soleil nous font l’honneur d’être présents.

Le mot d’ordre du jour sera le “PhotoBombing“. J’avais déjà un expert en la matière, un savant Belge de la discipline formé dans la plus prestigieuse école Bruxelloise. Je savais que son jeune disciple n’était pas en reste. D’habitude je filtre les photos, aujourd’hui je vais en poster quelques unes, pour que vous compreniez un peu mieux ce que je subis pendant 3 semaines…

Ci-dessous la SEULE photo panoramique sympa que j’ai réussi à faire !

Donc pas un chat, pas de petite vieille dame balayant frénétiquement les marches… le calme absolu ! Ca faisait longtemps que l’on n’avait pas eu aussi peu de monde. Profitons-en !

Tunnel habituellement bondé et agaçant… Là où il y a un panneau pour donner le sens de visite qu’aucun touriste ne respecte… C’est souvent à ce même endroit que je rêve d’avoir une batte à clous dans mon sac pour faire un peu de tri. Quelques photos et on poursuit. J’entends déjà “les gens” arriver…

Lulu inspirée par la quiétude et beauté des lieux. Elle est restée très longtemps à prendre cette photo, je pense qu’elle étudiait le meilleur angle…

Je sais que je radote mais si vous avez la possibilité de venir très tôt c’est idéal. Y a le risque de ne pas avoir toute la lumière espérée pour les photos, mais en échange vous avez le calme et pouvez apprécier pleinement le site.

Au détour d’un couloir vous pourrez apercevoir la Fée des Torii ! Si vous avez la chance de la croiser, jetez lui une bouteille de Qoo et courez !

Prenez bien le temps de regarder une carte avant. Sur place les indications sont parfois “étranges” et beaucoup de gens écourtent leur visite car ils sont redescendus trop tôt.

Éclairage sympa, personne à l’horizon, petits traits de lumières, belles couleurs et…. Steeven… Voila quoi. On pourrait croire à un pouce en l’air amical, mais j’ai caché le regard qui révèle toute la perfidie et vilénie de cet être…

Mine de rien, nous avons bien avancé. On aperçoit un coin rouge du Torii à l’entrée (là où il y avait les Bioman).

Toujours dans le respect du droit à l’image et de l’anonymat, Lulu m’a autorisé à poster ses photos à condition de la masquer si besoin. C’est chose faite.

Un prochain cadre imprimé pour la maison :

 

Gwénel profite de ce petit temple pour s’y accorder une prière. Surement une tradition locale qu’il a lu dans un guide touristique et qu’il reproduit. Il a l’air super concentré, ça me semble très important pour lui donc je ne le dérange pas…

Nous en sommes à la moitié du parcours. Lulu adore le lieu, Gwénel aussi (il met un pouce en l’air). Il faut pouvoir marcher mais ça reste largement faisable. Je trouve vraiment dommage de passer à coté si vous séjournez à Kyoto (ou Osaka, ou Nara…).

#En mode course

“L’astuce… fffuufuuuu… c’est d’aller plus vite fufuuu que les autres blaireaux mes charmants compagnons de route… oufff… Courir pour prendre de la distance… fu fuuuuu… repérer le coin sympa fuffffuuuuu et là Paf s’arreter se retourner et prendre la photo !”….

Mais c’est sans compter que Gwénel marche aussi vite que moi (U___u) :

On amorce la descente, toujours par le nord pour prendre un chemin différent de l’aller 😉 Et l’on fait un petit coucou au temple de la Grenouille et celui des Renards.

Une stèle en l’honneur de Sainte Lulu.

 

Et voila ! Fushimi Inari Taisha acte II terminé !!! Encore une fois, nous n’avons pas le temps de visiter le quartier. Je sais qu’il y a des brasseries et plein de choses à voir… Ce n’est que partie remise ! On retourne à la gare d’Inari et reprenons le train pour Nara.

Informations pratiques :

Accès en train très facile depuis la gare de Kyoto :

  • Avec le JR Pass

Horaires :

  • Ouvert toute la journée.

Tarifs :

  • Gratuit.

Note :
Visite Obligatoire si vous êtes sur Kyoto.